Accueil > Droit des Victimes > Les victimes d’accidents de la circulation

Les victimes d’accidents de la circulation

 

 Il faut immédiatement consulter un avocat afin de mettre en place au plus tôt le dossier d’indemnisation.

Ainsi, il faut recenser les pièces médicales et les documents justifiant de l’accident, les circonstances de celui-ci afin d’identifier ultérieurement les assureurs qui seront débiteurs de l’indemnisation.

Ensuite, mettre en place l’expertise médicale et obtenir des provisions à valoir sur la réparation du préjudice.

Lorsque l’Expert médical a déposé son Rapport, il y a lieu de mettre en place l’indemnisation définitive du préjudice.

Les différents préjudices peuvent être, selon la nomenclature DINTILHAC :

-          Les frais divers,

-          La perte de gains professionnels actuels,

-          Dépenses de santé actuelles et futures,

-          Les frais de logement adapté,

-          Les frais de véhicule adapté,

-          L’assistance par tierce personne,

-          La perte de gain professionnel futur,

-          L’incidence professionnelle,

-          Le préjudice scolaire, universitaire ou de formation,

-          Le déficit fonctionnel temporaire,

-          Le déficit fonctionnel permanent,

-          Les souffrances endurées,

-          Le préjudice esthétique temporaire,

-          Le préjudice d’agrément,

-          Le préjudice sexuel,

-          Le préjudice d’établissement.

Partagez cette annonce
Nous écrire
Les champs indiqués par un asterisque (*) sont obligatoires
Besoin de plus d'informations ?
Nous sommes à votre disposition pour toute demande